Ce que contient le plan d’aide de 95 milliards de dollars à l’Ukraine, Israël et Taïwan voté par la Chambre des représentants américaine

Source link : https://news7.asia/news/ce-que-contient-le-plan-daide-de-95-milliards-de-dollars-a-lukraine-israel-et-taiwan-vote-par-la-chambre-des-representants-americaine/

Le Capitole, à Washington, le 20 avril 2024. KEN CEDENO / REUTERS Après de longues et difficiles tractations, la Chambre des représentants américaine a adopté, samedi 20 avril, un énorme plan d’aide à l’Ukraine, Israël et Taïwan, soutenu par des élus des deux bords. Les parlementaires américains ont voté au pas de charge sur cette gigantesque enveloppe de plus de 95 milliards de dollars (89 milliards d’euros), réclamée depuis des mois par le président Joe Biden. 60,8 milliards de dollars d’aide à l’Ukraine Le texte sur l’Ukraine prévoit 60,8 milliards (57 milliards d’euros) pour venir en aide à Kiev face à la Russie. Dans l’hémicycle, des parlementaires ont agité des drapeaux ukrainiens en signe de soutien à Kiev, sous les huées d’élus trumpistes. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont le pays est en guerre contre la Russie, a aussitôt salué une assistance qui « sauvera des milliers et des milliers de vies ». Une telle aide permettrait à l’armée ukrainienne de reprendre son souffle, dans ce conflit à haute intensité qui a épuisé nombre de ses combattants et entamé le moral des troupes. Vendredi, le président ukrainien avait tiré la sonnette d’alarme face aux pays membres de l’OTAN lors d’un discours en visioconférence. L’armée ukrainienne « ne peut plus attendre » face à la pression russe, avait-il déclaré, réclamant notamment au moins sept systèmes antiaériens Patriot supplémentaires, ainsi que l’accélération des livraisons d’équipements militaires en tous genres. Les Etats-Unis sont le principal soutien militaire de Kiev, mais le Congrès n’a pas adopté de grande enveloppe pour son allié depuis près d’un an et demi, principalement en raison de querelles partisanes. Cette aide a été distribuée au cours de l’année 2023, mais les robinets sont désormais à sec. Le texte présenté mercredi prévoit près de 14 milliards de dollars pour former, équiper et payer l’armée ukrainienne. Environ 10 milliards de dollars, de l’assistance économique dédiée aux secteurs de l’énergie et des infrastructures, seront envoyés sous la forme d’un prêt. Le Monde Application La Matinale du Monde Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer Télécharger l’application L’idée a été soufflée par Donald Trump, qui estime que les Etats-Unis devaient « arrêter de donner de l’argent sans espérer être remboursés ». Cette dette pourra toutefois être effacée. Une grande partie de l’enveloppe servira aussi à reconstituer les stocks de l’armée américaine et reviendra aux usines d’armement aux Etats-Unis. Ce plan d’aide autorise aussi le président Biden à confisquer et à vendre des actifs russes pour qu’ils servent à financer la reconstruction de l’Ukraine. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Aux Etats-Unis, après six mois de blocage, la Chambre des représentants adopte une nouvelle aide à l’Ukraine Ajouter à vos sélections Le président démocrate Joe Biden, et son parti au Congrès, sont très favorables à de nouvelles aides pour l’Ukraine, en guerre avec la Russie. Mais les républicains, emmenés par Donald Trump, sont eux de plus en plus réticents à financer un conflit qui s’enlise. En pleine année électorale, la question s’est transformée en un duel à distance entre les deux candidats à la présidentielle. Après des mois de tergiversations, le chef républicain de la Chambre, Mike Johnson, a fini par apporter son soutien à l’enveloppe de 61 milliards de dollars pour l’Ukraine. « Pour le dire franchement : je préfère envoyer des munitions à l’Ukraine qu’envoyer nos garçons se battre », a-t-il plaidé, non sans une certaine émotion, lors d’une conférence de presse. 13 milliards de dollars d’assistance militaire à Israël Le plan débattu au Congrès prévoit 13 milliards de dollars d’assistance militaire à Israël, allié historique des Etats-Unis, en guerre avec le Hamas. Ces fonds serviront notamment à renforcer le bouclier antimissile israélien, le « Dôme de fer ». Lire aussi | Article réservé à nos abonnés En quoi consiste le dispositif antiaérien d’Israël ? Ajouter à vos sélections Plus de 9 milliards de dollars sont par ailleurs prévus pour « répondre au besoin urgent d’aide humanitaire à Gaza et à d’autres populations vulnérables dans le monde », selon un résumé du texte. Le projet interdit en revanche tout financement direct des Etats-Unis à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, l’Unrwa. Israël accuse certains de ses employés d’implication dans l’attaque du 7 octobre menée par le Hamas. Lire aussi | Article réservé à nos abonnés A l’ONU, les pays arabes se mobilisent pour l’UNRWA et l’adhésion de la Palestine Ajouter à vos sélections Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a salué une aide qui « défend la civilisation occidentale », alors que la présidence palestinienne a qualifié d’« agression contre le peuple palestinien » l’assistance votée en faveur d’Israël. Cet argent risque de « se traduire par des milliers de victimes palestiniennes dans la bande de Gaza » et en Cisjordanie, a déclaré Nabil Abu Rudeina, porte-parole du président palestinien, Mahmoud Abbas, dénonçant une « escalade dangereuse ». 8 milliards de dollars pour tenir tête à la Chine Comme Joe Biden l’avait réclamé, ce texte consacre plus de 8 milliards de dollars pour tenir tête à la Chine sur le plan militaire en investissant dans les sous-marins, et sur le plan économique en concurrençant les gros projets chinois dans les pays en développement. Plusieurs milliards de dollars sont alloués à Taïwan, île de 23 millions d’habitants que la Chine considère comme une de ses provinces. Menace d’interdiction de TikTok Le projet de loi prévoit par ailleurs l’interdiction de TikTok aux Etats-Unis si le réseau social ne coupe pas les liens avec sa maison-mère ByteDance, et plus largement avec la Chine. TikTok est depuis plusieurs mois dans le collimateur des autorités américaines, de nombreux responsables estimant que la plateforme de vidéos courtes et divertissantes permet à Pékin d’espionner et de manipuler ses 170 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis. Tous ces projets doivent revenir dans le courant de la semaine prochaine au Sénat avant d’être potentiellement promulgués par le président Joe Biden. La chambre haute pourrait se pencher sur les textes dès mardi, a fait savoir le chef des démocrates au Sénat, Chuck Schumer. La porte-parole du président, Karine Jean-Pierre, a fait savoir vendredi que le flux d’aide américaine à l’Ukraine reprendrait « immédiatement » après l’adoption de ce texte par les deux chambres du Congrès. Lire aussi | TikTok : la Chambre des représentants américaine adopte un texte menaçant d’interdire le réseau social Ajouter à vos sélections Le Monde avec AFP Réutiliser ce contenu

Source link

Author : News7

Publish date : 2024-04-20 23:26:43

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.